L’avocat : Le terme lui-même vient de l’Aztèque « ahuacatl » qui signifie « testicule », de quoi se plonger directement dans le vif du sujet. La réputation de l’avocat a toujours été assez sulfureuse et le fruit fut notamment interdit de monastère en Espagne au Moyen-âge. On lui confère des pouvoirs dans la stimulation sexuelle, notamment en raison de la forte concentration de vitamine B6 qui aide à la production de dopamine, hormone de plaisir sécrétée lors d’ébats réussis. L’avocat est également riche en potassium, élément qui favorise la production de testostérone, hormone du désir essentielle pour inciter les humains à s’enlacer fougueusement les uns les autres…

La banane : Difficile de parler de fruits aphrodisiaques sans mentionner la banane qui tient pourtant sa réputation de son physique évocateur plutôt que d’un réel palmarès. Elle est cependant utilisée par les sportifs car elle a des vertus énergétiques et contient du potassium et du magnésium qui permettent d’éviter les crampes… Cela peut toujours servir lors d’ébats particulièrement déchainés !

L’ananas : Allié de la panne sexuelle de ces Messieurs et réputé bon tonifiant pour ces Dames, l’ananas est en effet riche en vitamine C, élément essentiel à la production d’hormones du plaisir et atout pour lutter contre l’impuissance. Il contient également du manganèse qui favorise la production d’hormones sexuelles. Par ailleurs, l’ananas est un excellent allié pour facilité la digestion, ce qui peut s’avérer utile avant une nuit entière à s’ébattre follement.

  • Le piment ne met pas le feu qu’à la bouche. Il est un excitant naturel qui vous mettra dans de bonnes dispositions générales. Il favorise aussi la sécrétion d’endorphine, cette hormone qui offre sensation de bien-être et plaisir. La vitamine C qu’il contient vous donnera alors toute l’énergie nécessaire pour profiter de la suite.
  • La moutarde quant à elle, ne monterait pas seulement au nez, mais aussi aux glandes sexuelles qu’elle stimule. Interdite au moyen-âge dans les monastères, comme la sarriette, elle aurait un effet excitant qui faisait dire à Pline l’Ancien qu’elle pouvait faire d’une femme froide, une épouse idéale…
  • Le safran agit directement sur l’utérus, offrant lubrification et puissance aux muscles concernés. Il est aussi un tonifiant et est recommandé pour apaiser les règles douloureuses. Mais attention, à trop forte dose, il a des effets soporifiques !
  • Le gingembre n’est pas seulement le célèbre allié des hommes. En améliorant la circulation sanguine, il provoquerait des bouffées de chaleur agréables chez les femmes, notamment dans le bassin…