DRONE_opt

Le cabinet d’architectes Foster + Partners, qui s’occupe  de la création du campus soucoupe volante d’Apple et qui a signé le premier terminal commercial spatial pour Virgin Galactic, va construire un aéroport pour drones ou ‘droneport’ au Rwanda d’ici 2020.

Ce projet, piloté par afrotech en collaboration avec l’École Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la ‘Norman Foster foundation’, a pour vocation la conception d’une route d’approvisionnement et de livraison de matériel dans les régions les plus reculées des pays d’Afrique de l’Est.

« Seulement un tiers des Africains vit à moins de 2 km d’une route praticable en toute saison. Il n’existe pas aujourd’hui d’autoroutes transcontinentales, presque pas de tunnels, et pas assez de ponts pour pouvoir atteindre des gens qui vivent dans des zones reculées », a observé l’architecte du projet Norman Foster.

L’usage des drones va devenir capital dans le développement du continent. Le projet de ‘droneport’ va capitaliser les récentes avancées en matière de développement des drones pour développer l’aide d’urgence en Afrique. Ainsi que le e-commerce.

Deux types de drones, conçus par l’EPFL et l’Imperial College de Londres, seront utilisés. Les drones Redline de trois mètres d’envergure et capable d’embarquer une charge utile de 10 Kg avec une portée de 50 kilomètres. Et les drones Blueline de six mètres d’envergure pouvant amener une charge de 100 Kg sur 100 kilomètres de distance.

La mise en œuvre du projet devrait débuter en 2016 pour voir les premiers équipements livrés et une mise en service des lignes en 2020.