Le Parti libéral démocrate (PLD), petit mouvement libéral et pro-européen, a rejoint mardi l’Union des démocrates et indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo, a annoncé son président Aurélien Véron.
« Je suis heureux de vous annoncer l’adhésion du Parti libéral démocrate à l’UDI », a déclaré M. Véron, en ouverture des voeux à la presse de M. Borloo, vantant « l’esprit UDI de respect, de débat, d’ouverture, de diversité ».
Le Parti libéral démocrate est un mouvement « de trentenaires et de quadra », qui « assume une ligne libérale sur le plan économique » et « partage (avec l’UDI) sa passion pour l’Europe », a détaillé son président.
Le PLD sera représenté dans les instances dirigeantes de l’UDI, a indiqué mardi le petit parti dans un communiqué.
Il compte dans ses rangs Arnaud Dassier, ex-responsable internet de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, qui avait quitté l’UMP en 2011 pour rejoindre François Bayrou après le refus du parti présidentiel de l’investir aux législatives.