MEPs during plenary session in Strasbourg, week 39

 

Certains députés européens, désireux d’installer à plein temps le siège du Parlement à Bruxelles où les bâtiments menacent pourtant de s’effondrer, veulent profiter du Brexit pour proposer un échange cynique : un siège unique du Parlement à Bruxelles contre le déménagement à Strasbourg de l’Agence européenne des médicaments, actuellement basée en Grande-Bretagne. Inacceptable : les traités européens ont fixé une bonne fois pour toutes le siège du Parlement européen à Strasbourg, pour des raisons historiques, hautement symboliques mais aussi démocratiques, Strasbourg étant la capitale des Droits de l’Homme. Pour un siège unique du Parlement, nous sommes d’accord, mais à Strasbourg !