La Fondation Louis Vuitton propose cet automne, dans l’ensemble des espaces de l’architecture de Frank Gehry, une exposition exceptionnelle consacrée à la collection du MoMA présentant plus de deux cents chefs d’œuvre et pièces maîtresses du musée new-yorkais. Le Museum of Modern Art est l’institution culturelle la plus visitée de New York après le Metropolitan Museum. C’est dire si ce partenariat avec le musée parisien constitue un événement très attendu….
Cette exposition met en avant le rôle fondateur du musée, de ses conservateurs et du programme d’expositions qui l’ont accompagné, dans l’écriture de l’histoire de l’art du XXe et XXIe siècle.
Alors que le MoMA est engagé dans un important projet d’agrandissement et d’expansion de son bâtiment, il choisit de s’associer à la Fondation Louis Vuitton pour présenter son engagement artistique légendaire à Paris et proposer une forme de manifeste pour continuellement « être moderne ».
 Organisée par la Fondation Louis Vuitton et le Museum of Modern Art de New York, l’exposition « Être moderne : le MoMA à Paris » réunit un ensemble représentatif d’œuvres dont le MoMA a fait l’acquisition depuis sa création en 1929. Présentée du 11 octobre 2017 au 5 mars 2018, l’exposition comprend des chefs-d’œuvre allant de la naissance de l’art moderne à la période la plus contemporaine, en passant par l’abstraction américaine, le minimalisme et le pop art.
Une sélection pluridisciplinaire de 200 œuvres, provenant des six départements du MoMA et reflétant l’histoire et les choix de ce musée mythique, occupera l’ensemble du bâtiment de la Fondation.
L’exposition répond à un double souhait : montrer à Paris un ensemble d’œuvres significatives de la collection du MoMA et préfigurer l’accrochage plus fluide et interdisciplinaire que les visiteurs du MoMA pourront découvrir lorsque son projet d’expansion et rénovation sera terminé.
Parmi les 200 pièces présentées à la Fondation Louis Vuitton figurent des chefs-d’œuvre de Paul Cézanne, Gustav Klimt, Paul Signac, Ernst Ludwig Kirchner, Pablo Picasso, Henri Matisse, Giorgio de Chirico, Edward Hopper, Max Beckmann, Ludwig Mies van der Rohe, Marcel Duchamp, Francis Picabia, Alexander Calder, René Magritte, Walker Evans, Yayoi Kusama, Willem de Kooning, Barnett Newman, Jasper Johns, Yvonne Rainer ou Frank Stella… La sélection alternera chefs-d’œuvre reconnus et œuvres moins familières du public mais tout aussi significatives. Sont également présentées des archives du MoMA, rarement exposées, retraçant l’histoire du Musée et permettant de contextualiser les œuvres.
Certaines œuvres seront exposées en France pour la première fois .
Comme l’indique Bernard Arnault, Président de la Fondation Louis Vuitton:
« ʺÊtre moderne : le MoMA à Parisʺ s’inscrive dans la lignée des précédentes grandes expositions telles ʺLes Clefs d’une passionʺ, 2015, et ʺIcônes de l’Art moderne : La Collection Chtchoukineʺ, 2016. Toutes trois ont été organisées en lien étroit avec les plus prestigieux musées internationaux d’art moderne. Cette exposition marque, une fois encore, la volonté de la Fondation Louis Vuitton de donner au public le plus large l’occasion de s’enrichir au contact des plus grandes œuvres. »
 
Tandis que Suzanne Pagé, Directeur artistique de la Fondation Louis Vuitton précise :
« […] cette exposition répond à un double souhait : montrer à Paris, au sein d’un continuum historique, des œuvres qui font figure de pivots dans l’histoire de l’art moderne, tout en exposant un MoMA revisité soucieux de faire bouger les lignes de façon exemplaire. »
 
L’exposition se déploiera sur les quatre niveaux de la Fondation. Une programmation associée (tables rondes, rencontres, concerts) accompagnera l’événement pendant toute sa durée.