Le jeudi 15 septembre, Vega s’élancera depuis le Centre Spatial Guyanais, port spatial de l’Europe, pour mettre en orbite les satellites PerúSAT-1, le premier satellite d’observation de la Terre péruvien et SkySats-4, 5, 6 et 7, quatre microsatellites d’observation de la Terre. Il s’agira du septième lancement de 2016 au CSG et du septième lancement de Vega.

vega_opt

D’une masse au lancement d’environ 430 kilos, PerúSAT-1 est un satellite construit par Airbus Defence and Space, pour le compte de la CONIDA, l’agence spatiale péruvienne. Il s’agit pour le Pérou du premier satellite optique d’observation de la Terre à très haute résolution, équipé d’un instrument de dernière génération. PerúSAT-1 aura pour mission, depuis son orbite opérationnelle, à 695 km d’altitude, de prendre des images de l’ensemble de la planète. Sa durée de vie estimée est de 10 ans.

Les quatre microsatellites SkySats-4, 5, 6 et 7 de la société Terra Bella ont chacun une masse de 110 kilos, soit une masse totale au lancement d’environ 440 kilos. Ces quatre microsatellites d’observation de la Terre iront rejoindre en orbite les trois premiers satellites déjà lancés et seront injectés sur une orbite héliosynchrone à 500 km de la Terre, qu’ils ont pour mission de cartographier en images 3D à haute résolution.