Le 100 km de Millau  est une épreuve de course à pied sur route goudronnée appartenant à la famille du grand-fond. C’est le plus vieux 100 kilomètres français ; il se dispute à Millau tous les derniers samedis du mois de septembre depuis 1972

L’épreuve se commence par une boucle de 42,2 km le long du Tarn sur laquelle se dispute en même temps un marathon ; le profil est relativement lisse, avec quelques légers faux plats sur la première partie et une seconde partie légèrement plus vallonnée. La suite est un aller-retour entre Millau et Saint-Affrique(57,8 km) ; il comporte deux côtes raides (dont le col de Tiergues) à surmonter dans les deux sens4. L’aller-retour passe sous le viaduc de Millau, le plus haut ouvrage de son genre
Les coureurs chevronnés terminent l’épreuve en 15 à 25 min de plus que pour un 100 kilomètres plat, cet écart pouvant être plus important pour les coureurs moins expérimentés ou préparés à ce profil particulier. Toutefois, le nombre des coureurs, l’ambiance particulière et la deuxième partie sous forme d’aller-retour confèrent à l’épreuve des conditions propices à la performance