Le gouvernement autrichien verse une contribution de 200 000 euros (210 000 CHF) pour les activités d’assistance technique de l’OMC en 2015. Sur ce montant, 100 000 euros (105 000 CHF) seront destinés au Fonds global d’affectation spéciale de l’OMC pour le Programme de Doha pour le développement et 100 000 euros (105 000 CHF) iront au Mécanisme pour l’Accord sur la facilitation des échanges, ce qui constitue la première contribution en faveur de ce mécanisme depuis sa mise en route.

L’objectif du TFAF est d’aider les pays en développement et les pays les moins avancés (PMA) à mettre en œuvre l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges visant à accélérer le mouvement transfrontières des marchandises. Le Mécanisme est opérationnel depuis que le Conseil général a adopté le Protocole de l’Accord sur la facilitation des échanges qui insère le nouvel accord dans le cadre juridique de l’OMC. L’Accord lui-même entrera en vigueur lorsque les deux tiers des Membres de l’OMC auront achevé leur processus de ratification interne.

Le FGASPDD finance un large éventail d’activités d’assistance technique liées au commerce pour aider les pays en développement et les PMA à améliorer leur participation au Cycle de Doha, le dernier cycle de négociations commerciales entre les Membres de l’OMC.

“Avec ce don généreux, l’Autriche démontre qu’elle est résolue à aider les pays en développement et les pays les moins avancés à tirer pleinement parti du système commercial multilatéral et à mieux s’intégrer dans l’économie mondiale. Cette première contribution de 2015 au TFAF est la bienvenue et est un signe de confiance à l’égard de l’OMC et de sa capacité de donner des résultats pour les pays en développement”, a dit le Directeur général de l’OMC, M. Roberto Azevêdo.

Le Vice-Chancelier et Ministre fédéral des sciences, de la recherche et de l’économie, M. Reinhold Mitterlehner, a déclaré: “L’Autriche pense que le commerce peut avoir une incidence majeure sur le développement durable, stimuler la croissance économique et réduire la pauvreté. De plus, l’Accord sur la facilitation des échanges aura un impact important s’agissant d’améliorer le flux du commerce et contribuera à améliorer le climat de l’investissement. Ces contributions au FGASPDD et au TFAF sont l’expression de la ferme volonté de l’Autriche d’aider les pays en développement à accroître leurs capacités commerciales et à s’intégrer dans les chaînes de valeur régionales et mondiales.”

Au total, depuis 2000, l’Autriche a fait don de 3 855 976 euros (3 988 348 CHF) au FGASPDD.