Depuis le début de la crise financière mondiale en 2008, le nombre d’États capable de garder une note «triple A», celle des emprunteurs extrêmement fiables, a peu à peu diminué. En zone euro, il ne reste désormais plus que le Luxembourg et l’Allemagne.

Fitch Ratings vient en effet de retirer ce «triple A» à la Finlande pour l’abaisser à «AA+». L’agence, deuxième parmi les trois grandes agences de notation à déclasser la Finlande, a invoqué dans un communiqué la «faiblesse économique» de ce pays, qui a connu en 2015 le deuxième taux de croissance le plus faible de la zone euro (0,4%) devant la Grèce.

Retrouvez la suite de l’article