Hier soir d’importantes forces de police ont été appelées au  café « salon » du Quartier Nahalot à Jérusalem , afin de permettre  la projection du film « Jérusalem est fière de vous présenter», qui raconte les difficultés dans l’organisation du défilé de la « Gay-pride » en Israël.

Plusieurs participants qui souhaitaient voir le film projeté en plein air sous les fenêtres des nombreuses familles qui habitent ce quartier de la capitale israélienne ont  été menacés de mort, ceux qui les menaçaient ont exigés que cet événement cesse d’être projeté dans la ville sainte. Selon des témoins oculaires, plusieurs habitants sont descendus de leurs habitations et ont crié  aux organisateurs et aux spectateurs  qui étaient à proximité du café:  «Nous allons vous brûler », « vous emmenez la perversion et souillez  Jérusalem ».

L’association « Open House » a organisé une projection du film pour le défilé qui se tiendra jeudi prochain à Jérusalem», Noa, chef de la direction et président de la journée « portes ouvertes », a déclaré à Haaretz : « Environ trois-quart d’heure après le début du film, une femme s’est mise à crier de son balcon : « vous projetez un film sur les hommes gays ici (à Jérusalem), et vous nous ajoutez que des malédictions. » Peu après, c’est son mari qui a crié et nous a maudit . Quand il a vu que les téléspectateurs ne se dispersaient pas, il a décidé de nous rejoindre avec un gros bâton dans sa main et a essayé de nous impressionner. »

http://alyaexpress-news.com/2012/07/10-jours-avant-la-gay-pride-a-jerusalem-les-habitants-de-jerusalem-crien