Douze mois et autant de propositions, série et de bon sens pour relancer l’Italie. Et’ le Calendrier 2014 des filles du Tea Party Italie, ou des « Teapartygiane », comme ils aiment les définir provocatoriamente. Douze visages de jeunes et jeunettes et autant de désirs, à partir de ce janvier: « Je voudrais créativité en les il coupe à la dépense, pas en nouveaux impôts. » « Je voudrais privatiser la RAI il dit Miss Octobre, « je Voudrais dismettere le patrimoine de l’État et les organismes inutiles », Miss il relance Mai. Jusqu’à les les considérations les plus amères, mais dramatiquement spécialement pour les nouvelles générations, comme « je Voudrais que le travail ne fût pas taxé comme un bien de luxe. »

L’an se termine avec les propositions qui personne n’ose jamais prononcer en politique, pour peur de perdre quelque vote: « Je voudrais réduire le numéro