La  Société générale a annoncé vendredi que la Commission européenne avait décidé de réduire l’amende de 445,88 millions d’euros qu’elle lui avait infligé en décembre 2013 pour manipulation du taux interbancaire Euribor.

« La Commission européenne remboursera 218,166 millions d’euros à Société Générale, majorés des intérêts courus. Cette décision sera imputée dans les résultats du premier trimestre 2016 », a indiqué dans un communiqué la banque, précisant que cette décision de la Commission européenne était intervenue mercredi.

Lire la suite de l’article