sante

 

Alors que la dépression et les troubles de l’anxiété sont en recrudescence dans le monde, l’OMS considère que  cinq des dix maladies les plus préoccupantes de ce siècle sont d’ordre psychique : addictions,  dépression, schizophrénie, troubles bipolaires et troubles obsessionnels compulsifs.

Sujet d’autant plus important que dans les pays à faible revenu, 76 à 85 % des personnes atteintes de graves troubles mentaux ne reçoivent aucun traitement et que dans les pays développés, le taux se situe entre 35 et 50 %.

Pour tenter d’y remédier, l’OMS a lancé de nombreuses actions pour élargir l’accès aux soins grâce à l’utilisation de médicaments adaptés et l’éducation des personnels soignants.  Elle a notamment mis en œuvre un Plan global pour la santé mentale afin d’apporter des soins appropriés et un soutien psychosocial à des dizaines de millions de personnes qui pourront être traités pour la dépression, la schizophrénie et l’épilepsie.

Parmi les objectifs à atteindre d’ici 2020, on note :

– L’élaboration ou actualisation par 80 % des pays de politiques ou de plans de santé mentale conformes aux droits de l’homme.

– La réduction de 10% du nombre de suicides dans le monde.

En France, le Plan Psychiatrie et Santé mentale 2011-2015 avait pour objectif d’apporter un cadre commun d’actions pour tous les professionnels œuvrant sur le terrain de la lutte contre les maladies psychiques. Il privilégiait l’accès aux droits élémentaires (soins, logement, emploi…) et la participation active des personnes prises en charge (capacité à exprimer et développer ses capacités et son potentiel).  Ce plan a permis de progresser dans la reconnaissance du rôle des personnes vivant avec des troubles psychiques et de leur entourage.Toutes ces initiatives ont à la fois pour but d’améliorer le bien-être des individus mais aussi de réduire le poids financier des maladies psychiques pour l’ensemble de la collectivité et les malades.

Sources :

– Charge mondiale des troubles mentaux et nécessité d’une réponse globale coordonnée du secteur de la santé et des secteurs sociaux au niveau des pays. OMS.  Mai 2012. http://apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files/WHA65/A65_R4-fr.pdf
– Plan d’action pour la santé mentale 2013-2020. OMS. 2013.
– Plan Psychiatrie et Santé mentale 2011-2015. Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé. Février 2012.
– Evaluation du plan psychiatrie et santé mentale 2011-2015. Haut conseil de la Santé publique. Avril 2016.
– Les investissements dans le traitement de la dépression et de l’anxiété rapportent quatre fois leur valeur. OMS. Consulté le 29 juillet 2016.  http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2016/depression-anxiety-treatment/fr/
– Scaling-up treatment of depression and anxiety: a global return on investment analysis. Etude de l’OMS. Lancet Psychiatry. Avril 2016. http://www.thelancet.com/journals/lanpsy/article/PIIS2215-0366(16)30024-4/abstract