Créée en 1985 à l’initiative de familles de personnes malades et de professionnels du secteur sanitaire et social, France Alzheimer est à ce jour la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées

1979, un industriel américain, J.H. Stone, dont l’épouse est atteinte de la maladie d’Alzheimer, crée l’association ADRDA, fédérant tous les groupements de malades qui existent déjà aux Etats-Unis.

Fin 1983, le Dr Françoise Forette, alors chef de service dans un hôpital de long séjour à Paris et M. René Gonon (futur président), prennent contact avec J.H. Stone.
Deux ans plus tard, la création de France Alzheimer se concrétise. A cette époque, la maladie est faiblement évoquée médiatiquement et les solutions pour les personnes malades sont quasi inexistantes.

Plus de 100 associations départementales composent le réseau France Alzheimer.  Un réseau qui porte des valeurs communes telles que la solidarité, l’éthique et le respect de la personne ou encore la gratuité des actions.

L’un des premiers objectifs de France Alzheimer est de permettre à toutes les familles de trouver de l’aide et de se faire accompagner quel que soit leur situation personnelle, financière ou géographique.

Afin de soutenir toutes ces familles sur lesquelles tombent un diagnostic et qui se retrouvent désorientées, qui ne savent plus quoi faire, ni vers qui se tourner, les associations départementales se mobilisent quotidiennement pour répondre à leurs interrogations, à leurs besoins et tentent de leur proposer des solutions adaptées.

C’est grâce à ce contact avec le terrain, avec la réalité du vécu des familles, que les actions mises en place par France Alzheimer sont développées. C’est aussi ce contact avec le terrain qui nous donne notre légitimité et notre force pour agir au quotidien et se mobiliser.

Agir sur tous les fronts

En tant qu’association de familles, France Alzheimer apporte, en premier lieu, aide et soutien aux personnes touchées par la maladie. Mais sa mobilisation ne s’arrête pas là. Pour l’association, la lutte contre la maladie d’Alzheimer passe également par :

  • l’évolution du regard de la société porté sur la maladie et les personnes malades ;
  • le développement de la recherche ;
  • une plus forte implication des pouvoirs publics.

Depuis ce jour, France Alzheimer se bat pour la reconnaissance des besoins des personnes malades et de leur famille, et défendre leurs droits. Un combat qu’elle mène toujours depuis plus de 27 ans.

Tous ces combats, France Alzheimer les mène dans l’intérêt des familles et des personnes malades.