Même si certaines rumeurs couraient concernant le choix de ce pays, les polonais vivaient dans l’attente de l’annonce officielle pour pouvoir faire la fête. C’est sur la plage de Copacabana qu’ils ont pu le faire. Leurs yeux brillaient, leurs sourires illuminaient les visages, leur cœur battaient à tout rompre et l’on voyait partout des drapeaux polonais ondoyer même après avoir passé la nuit sur la plage de Copacabana.
L’un des principaux groupes de pèlerins venaient de la ville de Poznan, avec 62 personnes. Beaucoup ont vécu une expérience surprenante durant les JMJRio 2013. C’est le cas de Katarzyna Smulska, âgée de 29 ans, qui a déjà participé aux JMJ de Cologne, Sydney et Madrid :
« Quelle joie ! C’est incroyable, je n’arrive pas à exprimer ce que je ressens. La confirmation a été une surprise  et dans cette belle ambiance de Rio de Janeiro tout est devenu encore plus beau. Cela sera un souvenir fantastique que nous pourrons partager avec nos parents et amis » raconte Katarzyna. Elle a adoré être reçu en famille, car non seulement leurs hôtes ont ouvert leurs portes mais aussi leurs cœur pour les accueillir.
Une expérience unique
Le groupe est arrivé à Rio le mardi 23 juillet. Pour eux, les JMJ est une expérience merveilleuse car elles réunissent des jeunes du monde entier. Elles représentent aussi l’occasion de pouvoir partager son vécu, de renforcer sa foi et de ramener dans son pays tout ce qu’on a appris. Ils ont été très impressionnés par le caractère très accueillant et pétillant des brésiliens.
Après l’annonce du Saint Père, tout le monde voulait faire des photos avec les polonais, les embrasser et échanger avec eux des souvenirs. « Ce fut une grande joie, tout le monde a été très gentils et être près du Pape, alors que nous habitons si loin de lui, a été génial », dit Agata Kukawska, âgée de 22 ans.
 Grzegorz Zbiorczyk était parmi les 62 polonais. C’est la première fois qu’il participe à des JMJ et il ne pensait même pas venir à Rio. Une semaine avant le départ du groupe, une amie l’a invité mais il ne savait pas s’il pourrait venir ou pas pour des raisons personnelles. Une amie de Grzegorz lui a dit que tout était payé ainsi que le logement et la nourriture. Pour lui, il s’agissait d’un signe de la providence qui se manifestait dans sa vie et sans se poser d’autres questions, il a fait son sac et est parti.
« Dieu m’a fait un signe ! Je ne sais pas encore ce qu’Il attend vraiment de moi mais je sens que je vais le découvrir en rentrant en Pologne. Le fait de rencontrer de nouvelles personnes, et de s’intégrer est un sentiment unique, nous sommes une seule et unique Eglise ». souligne-t-il.
Le pèlerin Zbiorczyk a laissé un message aux jeunes du monde entier « Cherchez la paix dans vos cœurs et la paix autour de vous. Ne soyez pas individualistes car ceci est un vrai  problème dans notre société mais nous pouvons apprendre à vivre mieux et ensemble », a-t-il ajouté.  

Equipe des JMJ