dodo

« Je prends connaissance des résultats nationaux de la primaire ouverte de la droite et du centre et constate que les prévisions sont une fois encore mises à mal par une réalité différente du scénario initialement prévu.

Alain Juppé est très loin des sondages qui le donnaient largement en tête dès le premier tour. Avec autant de retard derrière François Fillon le maire de Bordeaux n’est pas parvenu à prendre clairement la tête du scrutin.

Pour ma part, à Bordeaux, j’ai toujours dénoncé cette  surcote  d’Alain Juppé, ce résultat national n’est pour moi qu’une confirmation.

La forte mobilisation démontre que les élections primaires sont maintenant ancrées en France, c’est incontestablement une victoire de la démocratie ».

Philippe Dorthe.

Bordeaux le 20 novembre 2016 – 22h10