« Voici le récit d’un épisode incroyable, trop souvent censuré, de l’histoire de France, de l’histoire de l’Algérie et de celle de la Seconde Guerre mondiale.

1943. Une extraordinaire année de dupes , qui éclaire d’un jour nouveau la situation géopolitique mondiale d’aujourd’hui.

C’est d’abord l’histoire des Juifs d’Algérie qui reçurent, en 1870, la citoyenneté française et qui subirent ensuite des discriminations plus intenses encore que partout ailleurs en France, trouvant leur apogée dans les trois années de dominations pétainiste en Algérie.

Des Juifs à qui deux gouvernements français successifs retirèrent leur citoyenneté : un gouvernements collaborant avec un nazis ; puis un autre , dont on ne parle jamais, collaborant avec les Américains.

Des Juifs à qui des dirigeants français, hors de toute présence allemande, se préparaient à faire porter des étoiles Jaunes et qu’ils s’apprêtaient à enfermer dans des camps de concentration sahariens.

C’est aussi l’histoire du premier débarquement de troupes anglo-américaines en terre de France pendant la Seconde Guerre mondiale, un débarquement qu’on ne commémore pas, parque des troupes françaises y combattirent des troupes américaines.

Cet épisode incroyable met en scène des vichystes pro américains, des Américains pétainistes, des résistants maréchalistes, se battant les uns contre les autres.

C’est enfin une histoire bien plus vaste , parce qu’en fait les dirigeants français craignaient que permettre aux Juifs d’être français n’ouvre le même avenir à tous les Algériens. Cela concerne aussi tous ceux qui réfléchissent aujourd’hui, où que ce soit  dans le monde , à ce qu’est une citoyenneté, une nation, une identité. Pour construire un monde enfin libre et heureux »

Jacques Attali

Polytechnicien, énarque et ancien conseiller spécial du président de la République François Mitterrand pendant dix ans, il est le fondateur de quatre institutions internationales : Action contre la faim, Eureka, BERD et Positive Planet.