Cette dernière avait été imposé à l’Irlande par le FMI et l’UE en contrepartie du plan d’aide de 85 milliards €. En cause, l’iniquité de cet impôt. Tout le monde doit s’acquitter de la même somme de 100 €, peu importe les revenus.

De plus,  l’obligation de paiement en ligne a fortement déplu à la tranche la plus âgée de l’île peu à l’aise avec les moyens de communications modernes.

Les 80 000 foyers récalcitrants, soit la moitié des assujettis, se sont vu adressés des pénalités substantielles. Enfin, en l’absence de système d’évaluation du parc immobilier, le gouvernement reconnaît qu’il lui est impossible d’imposer une taxe en tenant compte de la valeur immobilière

Retrouvez la suite de l’article sur www.lecri.f