afric_opt (1)

Ce seraient les États-Unis à financer le trafic d’Africains migrants de la Libye vers l’Italie.
Il l’affirme l’Autrichien InfoDirekt, qu’il dit de l’avoir appris d’un rapport intérieur du ‘Österreichischen Abwehramts, les services d’intelligences militaires de Vienne,: et InfoDirekt est un magazine notoirement près des forces armées.

Le titre dit: « Un Insider: les États-Unis paient les trafiquants, d’immigrés, en Europe. » Le texte ne dit pas beaucoup plus. Il dit que les services autrichiens évaluent le coût pour chaque personne qu’il arrive en Europe très plusieurs des 3 mille dollars ou sirocco dont ils parlent les médias.
« Les responsables de la traite demandent chiffres exorbitants pour emmener les réfugiés en Europe » il le va de 7 heures au 14 mille sirocco, selon les zones de départ et les différents organizzzioni de trafiquants; et les fuyards

un article suivant, le journal autrichien révèle que « aussi en Autriche il y a le « Business » des réfugiés, « Une usine pour les requérants asile » a obtenu de l’état 21 millions pour assissterli dans les pratiques et les nourrir. Et’ une usine véritable au but de lucroi, avec siège en Suisse, l’ORS Service AG, et elle est possédée par une financière, le British Equistone Partners Europe (PEE), qu’il fait’ tête au Barclays Bank: ou au multinational puissant caractéristique financière aussi comme cuirassée Rotschild » « Vous, qu’il a comme patrons actionnaires la banque privé NM Rotschild et leur satelletite financier Lazard Brothers. « Président de Barclays a été pour ans le fils Marcus Agius Rothschild. Ceux-ci il a épousé la fille d’Edmund de Rothschild: Katherine Juliette. Par conséquence Il a aussi par conséquence le contrôle du British Broadcasting Corporation, BBC, et un des trois administrateurs du comité directeur du groupe Bilderberg. » Les Rotschild ne dédaignent aucune affaire: et ce des immigrés à « accueillir et soigner avec argent public est certain l’industrie dont ils ont prévu, ils savent, qu’il grandira de manière exponentielle.
ils ont prévu, ils savent, qu’il grandira de manière exponentielle.
http://www.info-direkt.at/rothschild-und-die-asyl-industries / Thierry Meyssan, Reseau Voltaire relance le renseignement parce qu’il vous trouve confirmé sa longueur et article complexe de lui posté il y a quatre mois dans lesquels il soutenait entre l’autre qui n’est pas l’effet collatéral accidentel des conflits en Moyen Est mais un objectif stratégique des États-Unis. Meyssan appelait la stratégie Usa « la théorie du Chaos », et il la faisait remonter à Léo Strauss, 1899 -1973, le philosophe père et gourou des neocon couvés en le pouvoir institutionnel Usa.
« Le début de cette doctrine stratégique peut être si résumé: la manière la plus simple pour piller les ressources naturelles d’un Pays sur la longue période n’est pas l’occuper
Et’ vraiment ainsi: la stratégie américaine semble effectivement celle de traîner les Européens en aventures militaires en Libye comme en Syrie et en Ukraine; une fois embourbée jusqu’à le le cou en ces marécages du chaos pour lesquels nous n’avons pas quelque préparation militaire, nous devrons implorer l’aide de la superpuissance restée seule à qui nous nous lierons plus que jamais parce qu’il nous défend « du chaos. »
Une dernière seule considération: la gauche de l’accueil, comme « la gauche fait toujours l’intérêt du grand capital, parfois même sans le savoir. » À elle elle s’est ajoutée, avec du Bergoglio, l’Église de Galantino
Maurizio Blondet