La France, ce pays des normes et des règles imposées aux entreprises, crie régulièrement au scandale du « dumping social », affirmant qu’il est scandaleux que les entreprises Européennes non-basées dans l’Hexagone bénéficient d’un avantage concurrentiel « déloyal ». La gauche comme la droite utilisent cet argument pour vanter les « avantages » du « modèle social français », le meilleur système au monde à leurs yeux. Toute autocritique est immédiatement accusée « d’ultra-libéralisme » voire de « fascisme » ou de « régression sociale ». L’excès dans les qualificatifs insultants envers nos voisins Européens semble ne jamais parvenir aux frontières du ridicule aux yeux des hommes politiques français