« Dans un de nos articles publié le 31 août 2016 où nous vous faisons part de l’agression de deux gendarmes mobiles par 2 individus dans la nuit du samedi 27 août au dimanche 28 août 2016, nous tenons à éclaircir ce fait-divers. »

kourou_opt

Non, les deux gendarmes mobiles ne se sont pas fait agressés lâchement. La vraie version des témoins sur place : ‘’les gendarmes en civil ont provoqué deux Kourouciens, pas à cause d’un regard… Parmi les 2 militaires, un d’eux a crié qu’ils étaient là à Kourou seulement pour 2 mois et je me casse et ont provoqué les deux Kourouciens. L’un d’eux a pris la tête du jeune Kouroucien et s’est mis à humilier le jeune en question. Le Kouroucien ayant vu que l’un des deux militaires lui tenait par la tête a donc donné un coup de poing au militaire, et c’est à cet instant que le militaire s’est retrouvé au sol’’. Selon les témoins présents sur place, les 2 militaires sortaient d’une discothèque située au Bourg de Kourou et ont fait usage de leurs statuts de gendarme pour intimider et impressionner les Kourouciens. Mais selon les témoins présents, l’état d’ivresse était ressenti sur les deux militaires et les 2 Kourouciens ne se sont pas laissés impressionner et ont riposté voyant qu’un des militaires a voulu se montrer « intouchable ».