Lundi 3 septembre, l’Opinion a reçu le prix du « Meilleur titre de presse quotidienne » lors de la 20e cérémonie du Grand Prix des Médias CB News.

En 5 ans, l’Opinion a réussi à s’imposer dans le paysage de la presse quotidienne et digitale grâce, notamment, à une ligne éditoriale forte (libérale, pro-business et pro-européenne), un format unique et en innovant constamment.

« Ce prix de “Meilleur titre de presse quotidienne” revêt une importance toute particulière à nos yeux. Il récompense une aventure que beaucoup croyaient impossible. Etre reconnu comme le meilleur quotidien de l’année est un honneur que je veux partager avec toute l’équipe, fidèle, soudée, et avec tous ceux qui ont permis que se réalise ce projet », a déclaré Nicolas Beytout, président et fondateur de l’Opinion.

L’Opinion est lancé officiellement le 15 mai 2013. Le journal reprend le nom de l’ancien hebdomadaire français L’Opinion, paru chaque samedi de 1907 à 1938.

Son président-fondateur Nicolas Beytout, ancien président des Échos et ancien directeur des rédactions du Figaro, est le premier actionnaire et directeur de la rédaction. Il s’est inspiré de modèles internationaux tels que le quotidien italien Il Foglio et le site américain Politico, spécialisé sur la politique américaine

Le modèle économique de L’Opinion vise à associer la flexibilité, l’innovation et les coûts réduits d’internet et l’influence du papier16. Il n’existe pas de séparation entre les équipes papier et internet : ce sont ainsi les mêmes journalistes qui écrivent sur les deux supports. Les abonnements, le site et les applications, la gestion et l’administration, certaines iconographies et l’accès aux images sont externalisés[réf. nécessaire].

Le quotidien en format berlinois est vendu à sa sortie 1,50 € à l’unité en kiosque ou en version numérique. Pour les abonnés, il est possible de lire le journal du jour et les anciens numéros sur le site internet ou sur l’application mobile et tablette. Le quotidien paraît du lundi au vendredi, avec une pagination limitée de 8 à 12 pages. Si la majorité des articles du site internet sont réservés aux abonnés, les vidéos, les blogs et le graphique du jour sont en libre accès. La totalité des articles passent en libre accès cinq jours après leur publication initiale sur le site[réf. nécessaire].

À son lancement le 14 mai 2013 le journal annonçait que « la rentabilité [était] prévue la troisième année, avec une diffusion payée de 50 000 exemplaires ». Le 16 juillet 2013 la rédaction déclare avoir 10 000 abonnés, diffuser en moyenne 25 000 exemplaires par jour et prévoir dépasser les 30 000 en septembre.

En juin 2017, le journal annonce un partenariat avec le Wall Street Journal et propose un accès illimité à tous ses abonné

CONSULTER LE SITE