GE Power (NYSE: GE) a installé et mis en service une nouvelle turbine à gaz avancée 9E à la centrale Al Qudus du ministère irakien de l’électricité. Le site était auparavant capable de générer jusqu’à 1 125 mégawatts (MW). Avec l’ajout de la nouvelle turbine, elle pourra générer 125 MW supplémentaires, ce qui contribuera à faire face à la demande accrue en électricité pendant les mois d’été. GE fournit également des services de maintenance, des pièces détachées et des travaux de réhabilitation sur le site, contribuant ainsi à améliorer la fiabilité des opérations de la centrale et à maintenir un approvisionnement en électricité stable tout au long de l’année.

Musaab al-Mudarris, directeur du département des médias du ministère irakien de l’Électricité, a déclaré: «Fournir de l’électricité supplémentaire pendant les mois les plus chauds de l’été est une priorité pour le ministère de l’Électricité. L’un des moyens les plus rapides et les plus rentables d’ajouter du courant efficace et fiable au réseau national consiste à améliorer la productivité des installations de production d’électricité existantes. GE peut nous aider à atteindre cet objectif grâce à ses solutions de pointe, à sa vaste base d’équipements de production d’énergie en Irak et à son équipe d’experts locale. Le succès de la livraison, de l’installation et de la mise en service d’une nouvelle turbine à gaz à la centrale électrique d’Al Qudus, cinq mois à peine après l’attribution du contrat, témoigne de l’engagement conjoint du ministère et de GE en matière d’alimentation de l’Irak. »

La technologie 9E de GE est capable de fonctionner avec plus de 50 types de carburants différents. Cela donne au MEO la possibilité d’utiliser l’unité avec la source la plus économique disponible et de continuer à générer de l’énergie à l’aide de combustibles liquides en l’absence de gaz.

«GE est déterminé à fournir une énergie fiable, efficace et abordable pour aider le peuple irakien à renforcer son économie, à reconstruire les zones touchées par le conflit et à soutenir les progrès pour les générations actuelles et futures. Nos équipes ont été parmi les premières à entrer à Mossoul après sa libération, contribuant ainsi à la réhabilitation de la centrale d’Al Qayara; nous soutenons le développement de la plus grande centrale électrique du pays dans la province de Bagdad; et nous avons aidé le ministère des Finances à débloquer plus de 2 milliards de dollars de financement pour le secteur de l’électricité », a déclaré Joseph Anis, président et chef de la direction des activités Gas Power Systems et Power Services de GE au Moyen-Orient et en Asie du Sud . «Nous avons une expérience solide et réussie en matière de production de résultats dans les conditions les plus difficiles en Irak et restons déterminés à nous appuyer sur cet héritage. »

GE emploie jusqu’à 300 personnes en Irak, dont plus de 90% sont des ressortissants irakiens, et soutient le développement du secteur énergétique irakien depuis plus de 50 ans. De Zakho à Bassorah, les solutions conçues par GE aident à favoriser la croissance, la santé, les connexions et la sécurité dans les communautés d’Irak. Aujourd’hui, les technologies construites par GE représentent jusqu’à 55% de la production d’électricité actuelle en Iraq. GE et ses partenaires fournissent plus de 90% des avions exploités par Iraqi Airways et près de 4 000 produits GE Healthcare sont déployés dans des hôpitaux et des cliniques en Iraq.