« Le ménage doit être fait »

« Le ménage doit être fait au sein de notre classe politique, au sein de laquelle le mot ‘éthique’ doit résonner avec force », a-t-il ajouté. « Ceux qui se mettent en travers de cette voie sont prévenus : ils seront sèchement écartés », a averti le chef de l’État gabonais, au pouvoir depuis 2009.

Ali Bongo Odima a-t-il sifflé la fin de la guerre sans merci entre les clans au pouvoir ? Le président gabonais a indiqué, dans un discours diffusé à la télévision nationale samedi 8 juin, qu’il avait demandé au Premier ministre Julien Nkoghe Bekalé de former un nouveau gouvernement, plus restreint, indique Jeune Afrique. Ce dernier doit être « capable de faire preuve d’exemplarité » et doit « donner la priorité à l’intérêt général »