L’École nationale d’administration (ENA) est une grande école française créée en 1945 pour « démocratiser » l’accès à la haute fonction publique de l’État. Elle est chargée aujourd’hui d’assurer la sélection et la formation initiale et continue de hauts fonctionnaires français et internationaux, offrant à ses anciens élèves un accès aux postes de direction et d’encadrement de la fonction publique française.

L’ENA accueille chaque année à Strasbourg 80 à 100 élèves en formation initiale auxquels il faut rajouter un tiers d’étrangers, une soixantaine d’élèves de masters et mastère spécialisé ainsi qu’une petite centaine d’élèves étrangers dans le cadre des cycles internationaux. À ces promotions, il faut ajouter des sessions courtes de formation continue à Paris. Les anciens élèves de l’école sont appelés « énarques ».

Au cours de la Ve République, les énarques ont joué un rôle central dans la vie politique française (trois présidents de la République, sept Premiers ministres, de nombreux ministres, une grande majorité de préfets, etc.).