Tels que ceux liées à l’épargne (et à la dette) sous ses nombreuses formes, à l’investissement des différents agents économiques et à leur financement, au rôle des marchés financiers, des entreprises, des assurances, des fonds de pensions et des retraites, des banques, à l’action des États, des Banques Centrales, des organismes supranationaux…


Programme 
des manifestations à venir

– Mais aussi ceux concernant les cadres réglementaires, comptables, fiscaux, les méthodes d’actualisation, de modélisation et de mutualisation, le poids des actifs immatériels, la mesure du risque, le contrôle ainsi que les nouvelles technologies, la blockchain, le digital, les banques de données, l’intelligence artificielle…

– En font également partie les sujets qui s’inscrivent dans l’agenda 2030 du développement durable de l’ONU : la transition démographique, le développement des territoires et les mouvements migratoires, les transitions énergétiques, les infrastructures, les modes de gouvernance…

Pour être éligibles, ces mémoires, niveau master 2, rédigés en français ou en anglais, devront s’inscrire dans le thème et être envoyés au Centre des Professions Financières.

Les lauréats, étudiants et centres de formation, se verront décerner jusqu’à 40 000€ de prix lors d’une grande cérémonie officielle qui sera organisée en juin 2019 à Paris.

Je m’inscris