Du rêve d’enfant à la Maison de renommée internationale, son parcours vu d’aujourd’hui révèle toute son évidence. Chaque croquis, chaque voyage, chaque collection présageait du succès d’une artiste sincère et passionnée. À 12 ans déjà, elle confectionne elle-même ses tenues. Car elle a des idées plein la tête et du talent plein les mains. Lolita entame alors une décennie déterminante, dont les rencontres, les héros et les voyages l’inspirent et la façonnent. Le Studio Berçot, Saint-Laurent, Katmandou, les marchés au puce, son mari, les artistes androgynes, Gainsbourg… On retrouvera l’effervescence et la liberté de cette tranche de vie dans chacune de ses créations.

Puis viennent les premières collections et les premières boutiques, et Lolita Lempicka devient un nom. Un nom qui s’installe dans l’inconscient collectif comme le garant d’une forme de féminité, empreinte de légèreté et de romantisme. Un nom qui évoque aussi des parfums au succès international et immédiat. Un nom qui continue de surprendre, car Lolita a su conserver son indépendance et l’esprit de la Maison en créant également son équipe : sa famille. C’est avec son mari et ses trois filles qu’elle poursuit son hymne à la féminité. Un hymne si beau, si doux, si… Lolita.