lutte des classes

Début de la vie d’adulte… Discours bizarres, voire délirants… Implication ou militantisme extrême… Sentiment de persécution… Troubles cognitifs, sociaux et comportementaux… Déconnexion d’avec le réel…

A énumérer ces symptômes, il devient assez tentant de résumer la schizophrénie, très répandue dans les milieux politiques ou syndicaux, à ces discours qui, s’ils enflamment les foules, n’en sont pas moins à des années-lumière des contingences économiques et à cette faculté de promettre tout et son contraire avec, en cas d’échec, la désignation immédiate et stéréotypée des responsables.

Responsables qui ne manqueront pas d’être… les Autres, la Société avec un grand ‘S’, le Grand Capital, la Mondialisation, le protectionnisme, les forces réactionnaires, les Libéraux, les Conservateurs, le Patronat voire, pour les plus âgés, le complot Judéo-maçonnique… mais sans jamais, absolument jamais, et de peur de passer pour déviationniste, effectuer la plus élémentaire remise en question des hypothèses de départ.

 

Source:http://hexagoneries.info/adresse-4-elus/schizophrenie-fr