Surprenant et inquiétant : Trump est en tête dans deux des trois principaux swing states de l’élection, en particulier en Floride où il recueille 46,5% des intentions de vote versus 45,9% pour la candidate démocrate (données qui datent de ce jour). Ce n’est pas la première fois qu’il prend l’avantage dans cet Etat (ce fut le cas courant septembre) mais une telle évolution si près de l’échéance du 8 nov. n’est pas de bon augure.

Pendant la nuit électorale, les résultats vont compter au compte-goutte. Toutefois, si Trump remporte la Floride, il accroît considérablement ses chances de succéder à Obama (on pourrait même être tenté de dire que les jeux seront faits !).

 

Christopher Dembik