LOLO

Econocom et Schneider Electric viennent de passer un accord conjoint avec l’Association «Travailler et Apprendre Ensemble» (TAE), afin de la soutenir concrètement dans sa mission d’insertion de travailleurs exclus du monde de l’entreprise. Cet accord repose sur un engagement d’aide solidaire, qui se traduira dans un premier temps par l’attribution d’équipements informatiques à reconditionner et à revendre.

 

L’Association  «Travailler et Apprendre Ensemble» est un projet pilote du Mouvement ATD Quart Monde, qui a pour principal objectif de repenser l’entreprise à partir des travailleurs qui en sont totalement exclus. Son originalité repose notamment sur le fait de rassembler au sein d’une même communauté des travailleurs ayant connu des situations de grande précarité et des salariés ayant choisi de quitter délibérément pour un temps leur vie professionnelle, afin de participer à la construction d’un modèle d’entreprise plus solidaire. Convaincue que c’est grâce à la sécurité d’un emploi stable que chacun peut reprendre pied dans sa vie professionnelle, familiale et sociale, sa force réside, par ailleurs, dans le choix de proposer systématiquement à tous ses salariés un Contrat à Durée Indéterminée à temps plein à l’issue de leurs contrats aidé.

 

Véronique di Benedetto, Directrice Générale France d’Econocom, déclare : «La culture d’Econocom s’appuie sur des valeurs qui constituent le fondement de ses actions, de son comportement, mais aussi de sa réussite. Parmi ces valeurs, au nombre de six, figurent celles du ‘respect’ et de la ‘responsabilité’. Cette initiative s’inscrit donc dans une démarche d’engagement solidaire, afin de redonner fierté et dignité aux plus exclus, dans le cadre d’un travail rémunéré.»

 

Les salariés de TAE pourront donc travailler à la remise à neuf et à la revente de matériels et d’équipements d’occasion, en fonction des besoins des clients de l’Association. Alors que le partenariat est en train de se mettre en place, Econocom et Schneider Electric se sont fixés pour objectif de livrer un parc d’environ un millier de machines (PC, stations portables…) par an.

 

Henri Lachmann, Président du Conseil de Surveillance du groupe Schneider Electric, conclut : «Je suis admiratif du choix courageux fait par TAE de proposer systématiquement à ses employés desContrats à Durée Indéterminée. En effet, grâce à cette sécurité, ces personnes reprennent confiance en elles et c’est également un engagement fort de TAE sur le long terme.»

 

À propos de TAE

« Travailler et Apprendre Ensemble » (TAE) est un projet pilote du Mouvement ATD Quart Monde. Basé à Noisy-le-Grand, TAE a pour but de repenser l’entreprise en partenariat avec des travailleurs qui en sont trop souvent exclus. Aujourd’hui, 22 salariés (environ 4 contrats aidés et 18 CDI) y travaillent sur 3 ateliers, dont l’un est consacré au reconditionnement d’ordinateurs d’occasion. Certains salariés ont été longtemps privés de travail et se battent aujourd’hui encorepour faire vivre dignement leur famille. D’autres ont fait le choix volontaire deréorienter untemps leur vie professionnelle pour participer au développement de cette entreprise plus solidaire. Tous refusent que certains travailleurs soient condamnés à l’inutilité. www.ecosolidaire.org

 

À propos de Schneider Electric

Spécialiste mondial de la gestion de l’énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 140 000 collaborateurs ont réalisé 24 milliardsd’euros de chiffre d’affaires en 2012 en s’engageant auprès desindividus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie. www.schneider-electric.com