DIEUDONNE ET JEAN MARIE

DIEUDONNE ET JEAN MARIE

Dieudonné, de son vrai nom Dieudonné M’bala M’bala, est un humoristeacteur et militant politique français né le11 février 1966 à Fontenay-aux-Roses. Il s’est produit sur scène dans des spectacles humoristiques avec Élie Semounjusqu’en 1997, avant d’être accusé, à partir des années 2000, de provocation et de diffusion d’idées antisémites et négationnistes et de revendications faisant scandale et qui lui valurent des procès et plusieurs condamnations en justice.

À la suite de chercheurs tels Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême droite, les journalistes, curieux de savoir qui est son public, ont mené leur enquête. L’Express en 2009 montre de jeunes musulmans enthousiastes, qui ne voient pas d’antisémitisme chez Dieudonné et ne sont choqués ni par la contestation des explications des attentats du 11 septembre, ni par la présence d’un négationniste tel Faurisson aux côtés de Dieudonné. Celui-ci se produit devant un public qui lui est acquis a constaté la journaliste. Ce public est « cosmopolite mêlant habitants du quartier et lointains banlieusards, jeunes couples enlacés, Blacks-Blancs-Beurs en survêt, copines sur leur trente et un, retraités en keffieh et crânes rasés en bombers ».

En 2013, Nolwenn Le Blevennec, journaliste de Rue89 interroge les spectateurs à la sortie du dernier spectacle de Dieudonné pour essayer de cerner le niveau d’information et de conscience qui est le leur quant aux événements et aux thèmes auxquels il est fait allusion. En l’occurrence pour ce spectacle ce sont les Juifs et la Libye pour l’essentiel. Elle aperçoit alors que ces derniers sont extrêmement peu informés de ces sujets dans leur dimension de politique et d’histoire.

Même constat est fait par Slate. Le site relève que le public est jeune, composé de jeunes musulmans, de jeunes issus de l’immigration et de militants politiques d’extrême-droite, à propos desquels il s’interroge sur leur degré de conscience.

Jean-Paul Gautier, historien et auteur du livre La Galaxie Dieudonné, estime que Dieudonné s’adresse :

  • d’abord aux jeunes de banlieue : « Ils sont issus de l’immigration, ils ne sont pas riches, ils n’ont pas forcément fait de longues études, ils peuvent avoir des difficultés à trouver un emploi… Ce sont des personnes qui se sentent lésées par la société, qui ont du mal à se faire une place. En résumé, il leur dit : « Regardez, pendant que vous galérez, les juifs s’en mettent plein les poches ! » Et cela marche » ;
  • puis ensuite plus largement aux conspirationnistes, aux négationnistes, aux personnes ancrées à l’extrême droite depuis longtemps, ou encore des fondamentalistes musulmans qui se sont tournés vers lui avec le conflit israélo-palestinien.