Michel Sapin se rend à Bruxelles pour présenter le plan d'économies de gouvernement.  Pour Denis Payre : "Le plan de 50 milliards d'économie n'est pas à la hauteur, en particulier sur les réformes structurelles."

Michel Sapin confirmera-t-il l’adage « jamais deux sans trois » pour la renégociation d’un report des objectifs de réduction de déficit ?

La France ne devrait ramener son déficit public qu’à 3,4% du produit intérieur brut en 2015, au-dessus des 3,0 % promis à ses partenaires européens, selon les prévisions de la Commission européenne publiées ce jour.
Pour Nous Citoyens, sans réformes structurelles, la France ne pourra tenir les promesses de ses dirigeants.

Denis Payre, Président de Nous Citoyens, estime que : « La Commission européenne doute des prévisions et promesses du Gouvernement, les Français aussi ! Ils ne veulent plus de promesses politiciennes mais des résultats pour arrêter l’hémorragie du chômage et l’explosion des inégalités. »

Michel Sapin se rend à Bruxelles pour présenter le plan d’économies de gouvernement.
Pour Denis Payre : « Le plan de 50 milliards d’économie n’est pas à la hauteur, en particulier sur les réformes structurelles. »