JUSTIN

OTTAWA (ON) – Le premier ministre désigné, Justin Trudeau, a fait la déclaration suivante aujourd’hui à propos du premier anniversaire de la fusillade survenue sur la colline du Parlement :

« Il y a un an, notre nation a été ébranlée par des actes de violence commis brutalement et cruellement à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa, sur la colline du Parlement. Nous sommes reconnaissants envers les hommes et les femmes qui ont fait preuve de courage pour assurer notre sécurité le 22 octobre 2014.

Aujourd’hui, nos pensées et nos prières accompagnent les proches de l’adjudant Patrice Vincent et du caporal Nathan Cirillo, qui ont tragiquement perdu la vie. Nous demeurons solidaires de leurs familles.

Nos militaires, hommes et femmes, qui ont mis leur vie en danger pour leur pays, incarnent parfaitement ce que signifie être Canadien. Nous serons à la hauteur de l’obligation sacrée de notre pays envers nos hommes et nos femmes en uniforme, nos anciens combattants ainsi que leurs familles.

Comme je l’ai dit en m’adressant aux Canadiennes et aux Canadiens l’an dernier, l’image que nous avons de Canadiens qui aident et protègent d’autres Canadiens correspond à ce que nous sommes vraiment, et c’est ce que nous devons continuer d’être.

Nous ne laisserons pas des menaces nous définir et nous ne plierons pas devant ceux qui s’attaquent à nos valeurs et à notre liberté. Les Canadiennes et les Canadiens sont pleins de bonté et de générosité. Ils sont ouverts d’esprit et optimistes. Nous savons que le Canada a été bâti par des gens venant des quatre coins du monde, des gens qui considèrent avec respect toutes les croyances, qui appartiennent à différentes cultures et qui parlent diverses langues.

Aujourd’hui, en cette date solennelle, je me joins aux Canadiennes et aux Canadiens d’un océan à l’autre et prends l’engagement de continuer d’aller de l’avant avec eux. »