C’est ce qu’a déclaré avec confiance, Charles Michel, Président du Mouvement Réformateur, en accueillant jeudi soir à Bruxelles plusieurs centaines de mandataires, militant(e)s et sympathisant(e)s du MR à l’occasion de la première étape de la tournée des vœux qui se poursuivra dès ce vendredi à Libramont, ensuite à Bierges, Jurbise, Namur, Eupen et Liège.

Le Président du MR a fixé a cette occasion les balises et les priorités du MR pour l’année 2012, et ce particulièrement dans la perspective des élections communales d’octobre 2012.

Ce fut donc l’occasion aussi pour Charles Michel d’annoncer officiellement la venue à Bruxelles de Didier Reynders, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, qui y sera candidat aux communales – il poussera la liste d’Armand De Decker à Uccle – et aux fédérales de 2012.

Le Président du MR a rappelé à quel point le MR avait joué un rôle-clé dans la résolution de la plus longue crise politique de notre histoire, avec l’adoption d’un programme de Gouvernement fait sur mesure pour ces temps de crise. Mais qui n’enlève rien à la résolution et à la détermination du MR5 d’alléger les charges qui pèsent sur le revenu de toutes celles et ceux qui travaillent, ont travaillé, ou qui cherchent un emploi.

«2011 aura aussi été l’année de l’unité et du rassemblement pour le MR, et aussi celle où les Réformateurs ont confirmé leur défense des intérêts des Francophones de Bruxelles et de la périphérie, mais aussi la réforme fiscale, l’abaissement de l’impôt des sociétés, la diminution de la TVA pour les rénovations d’immeubles et pour l’HORECA,» a rappelé en substance Charles Michel.

«Nous avons le sens de l’engagement politique et nous savons assurer la responsabilité de décider» a-t-il ajouté avant de présenter officiellement Didier Reynders comme candidat bruxellois.

Et de remettre avec un gros clin d’œil à l’assidu supporter du Standard qu’est Didier Reynders une écharpe…d’Anderlecht:

«Parce qu’on peut commencer un parcours d’intégration par le sport» a dit Charles Michel.
«Sa présence à Bruxelles témoigne de notre volonté d’accorder toute notre attention à la capitale. Les Bruxellois méritent mieux que le gouvernement qui dirige actuellement la Région» a-t-il ajouté.

Françoise Bertieaux, Présidente du MR bruxellois, a commencé par rappeler l’importance du MR dans la résolution de la crise politique et la rupture avec le FDF entraînant une indispensable  réorganisation de la section libérale bruxelloise.

«Pour ces communales, nous avons besoin de gens qui mouillent leur maillot et qui arpentent les rues de Bruxelles pour écouter les problèmes quotidiens de nos concitoyens. Et cela serait une chance inestimable que d’accueillir une grande pointure» a dit la Présidente des libéraux bruxellois.

Françoise Bertieaux a également souligné toute l’importance de la venue de Didier Reynders à Bruxelles.

Quand a l’intéressé lui-même, il a indiqué sourire en coin à propos de son départ de la Cité ardente que «le plaisir reste intact entre une gaufre de Liège et une de Bruxelles lorsqu’elle est dégustée entre amis.»
«Le travail pour les élections locales commence dès maintenant,» a déclaré Didier Reynders, après avoir évoqué son parcours politique qui a débuté il y a 30 ans par son entrée dans le cabinet de Jean Gol suivie par son engagement dans la politique communale à Liège puis dans la politique fédérale.
 «Je crois que c’est aujourd’hui à Bruxelles que je peux le mieux servir mon pays et mon parti,» a déclaré le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères.  
Quant aux acquis que le MR a engrangé, notamment en matière de réduction des charges et impôts, Didier Reynders a insisté sur le fait que ce sont «les pouvoirs publics qui doivent d’abord se serrer la ceinture et non les citoyens. De même, les Régions vont devoir prendre le relais de ce que nous avions mis en oeuvre au niveau fédéral pour les économies d’énergie, les énergies renouvelables ou encore les voitures propres. C’est l’enjeu des emplois verts qui est au coeur de ces mesures indispensables.»
 
Rappelons encore ici le programme de la tournée des vœux: