Le ministre de l’intérieur irakien, Adnan al-Asadi, vient de révéler à IraqiNews.com qu’une opération secrète a permis l’arrestation, jeudi 6 novembre à Paris, de plusieurs cellules dormantes de l’Etat islamique, menant à l’interpellation de près de 200 islamistes.

Adnan al-Asadi a déclaré que, “la coopération entre les deux agences de renseignement a été couverte par le secret, permettant l’arrestation, à Paris, de 200 jihadistes de l’Etat islamique. Les autorités françaises ont suivi les pistes et intercepté des communications téléphoniques qui ont permis l’arrestation des cellules dormantes.”

L’information, dont il est très peu question dans les médias francophones, est également mentionnée sur Shia Post, l’un des principaux portail shiite, et renvoie à IraqiNews, apparemment la source originale.

Samedi matin, deux cocktails Molotov ont été lancés contre le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) près de Paris. Il n’y a pas eu de victimes.

Un homme de type africain de 38 ans a été interpellé.