diplomatie


« Négligence : indifférence, insouciance, oubli de ses devoirs » Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française.

Le terme ne s’appliquait pas à la tenue vestimentaire de notre impeccable ancienne ministre mais à sa gestion du contentieux politique Bernard Tapie contre Crédit Lyonnais.

Les mots sont comme la monnaie. Ils ont tendance à perdre de leur valeur dans le temps, à s’édulcorer. C’est pour cette raison que j’affectionne le dictionnaire historique. Il ne faut pas traiter à la légère la négligence « oubli de ses devoirs ».

Pourtant, Christine Lagarde a été reconnue coupable de négligence mais il n’y aura pas de sanction. Le gouvernement français a indiqué après le jugement qu’il « maintenait toute sa confiance » dans la capacité de Christine Lagarde à assumer ses responsabilités au Fonds monétaire international.

La Parasitocratie – dont Christine Lagarde est un membre éminent – est un monde merveilleux dans lequel les casiers judiciaires restent éternellement vierges. On peut y être coupable mais pas responsable et toujours impuni.

Christine Lagarde fera-t-elle à l’avenir preuve de minutie, rigueur, sérieux, précision et vigilance dans tous les dossiers qui arriveront sur son bureau du FMI ?

J’en doute, contrairement au gouvernement français.

Non pas que je doute de la bonne volonté de Christine Lagarde.

Je doute :

§  du capitalisme de copinage, celui de Bernard Tapie et du Crédit Lyonnais ;

§  du créditisme qui consiste à remplacer de la monnaie par de la dette, du crédit ; un système monétaire qu’est censé arbitrer le FMI ;

§  du rôle des banques centrales qui consiste à protéger des banques zombies au détriment des citoyens ;

§  de l’efficacité d’une cohorte de fonctionnaires et de bureaucrates qui ne peuvent jamais apprendre de leurs erreurs puisqu’ils n’en supportent pas les conséquences.

La seule façon de diminuer la négligence de ce système serait de remplacer « les instances de régulation » par les millions d’observateurs attentifs du marché. Le marché peut-être également négligent, sous-valorisé ou sur-valorisé. Mais la négligence finit toujours par être punie. Le spéculateur négligent finit ruiné.

C’est vrai des marchés financiers, c’est aussi vrai des marchés au sens d’endroit où règne la concurrence. Vous ne pouvez pas indéfiniment être négligent avec vos clients, sinon vous n’en avez bientôt plus.

Les socialistes allemands sont sortis de leur congrès de Bad Godesberg en 1959 avec la ligne directrice suivante :

« Le marché autant que possible, l’Etat autant que nécessaire »

Il s’est ensuite produit une chose très bizarre : la Parasitocratie a beaucoup moins proliféré en Allemagne qu’en France.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

S.wapler