chri_opt

En 2011, découverte par Marc Lumbroso chez Remark Records, elle sort son premier EP baptisé Miséricorde, suivi d’un deuxième EP en 2012, Mac Abbey, dont sont extraits les titres Narcissus is back et Cripple. Ces deux premiers EP ont été mixés par l’ingénieur du son nantais Jean-François Moreau. Ces deux EP portent le nom de deux de ses cinq Queens, Mathusalem, Mouise, Motus, Miséricorde et Mac Abbey. Christine and the Queens assure alors la première partie de Lykke Li, The Dø ou encore Woodkid, puis en 2013 de Lilly Wood and the Prick et Gaëtan Roussel. Composant seule sur son ordinateur, elle réalise des prestations scéniques entre théâtre, danse et chant, à la manière de Laurie Anderson.

En 2012, elle remporte le prix « Découverte » du Printemps de Bourges et le prix « Premières Francos » lors des Francofolies. À l’automne de la même année, elle signe un contrat d’artiste chez le label indépendant français Because Music et bénéficie de moyens plus importants : des danseurs sont désormais présents lors de ses concerts. Elle prête sa voix en 2012 aux titres Distance et Wasteland du duo électronique The Name. Son troisième EP, Nuit 17 à 52, sort le 3 juin 2013. Son style musical est fréquemment qualifié d’électro-pop.

En février 2014, Christine and the Queens est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie Groupe ou artiste révélation scène. Lors de cette soirée, elle interprète Nuit 17 à 52. Elle assure la première partie du concert de Stromae, à Genève le 26 mars, à Nice le 27 mars, à Montpellier le 28 mars et à Pau le 29 mars.