Nous pleurons tous le football africain, source de fraîcheur, de créativité, d’improvisation. Cette CAN 2017 est une purge pour tous les passionnés de football. Où sont passés nos artistes africains ? Ils ont disparu pour laisser la place à des joueurs, plus préoccupés de revenir dans leur club européen que de donner du bonheur à leur continent.

Jamais, nous n’aurons vu autant de joueurs tricher, simuler. Le gardien sénégalais, face à l’Algérie, aura son quart d’heure de gloire sur Internet ….. Je pleure mon football athlétique africain qui a laissé place à des joueurs, rois des roulades.

L’arbitrage est médiocre voire affligeant. Arbitres abusés par les simulations, dépassés par la vitesse du jeu, des arbitres complaisants…Des tribunes vides, des pelouses sableuses, des stades vieillissants, un taux d’humidité élevé, tous les ingrédients sont réunis pour nous servir un jeu pauvre techniquement. Je pleure le football africain, qui voit sa compétition phare, détournée par les clubs européens.

La FIFA doit investir en Afrique ! La FIFA doit imposer la CAN en juin ou juillet ! L’Afrique doit reprendre son avenir en main pour éviter que d’autres le gèrent pour elle !

Olivier Lepinteur