libertepresse_opt.jpgnews

Cette séance du Café Liberté se tiendra le lundi 23 novembre à 20h00 au café le Coup d’Etat, 164, rue Saint Honoré, 75001 Paris (M° Palais Royal).

Nous aurons l’honneur de recevoir Geneviève BOUCHÉ. Docteur en sciences des organisations de l’université de Paris Dauphine, Geneviève BOUCHÉ est futurologue, c’est à dire experte en prospective. A l’issue d’une brillante carrière dans l’informatique et l’organisation puis dans l’entrepreneuriat, Geneviève BOUCHÉ a piloté ou contribué à des innovations telles que l’informatique de navigation d’Alain COLAS, le nœud de réseau Télétel, ou les utilisations de la carte à puce pour le porte monnaie électronique, le dossier étudiant ou le carnet de santé. Pionnière du web convivial, entrepreneuse, elle constate la dureté croissante du monde de l’entreprise. Auteur de plusieurs ouvrages de prospective et de regard sur entrepreneuriat, enseignante à l’ESSEC, Sup de Co ou l’ENA, conférencière, Geneviève BOUCHÉ s’investit également dans le monde associatif des business angels et des créateurs.

Dans son récent ouvrage Changer de Civilisation, Geneviève BOUCHÉ s’interroge sur l’évolution des attentes des générations, sur leurs conséquences, et sur les changements institutionnels qui permettraient d’en rendre pleinement cohérente la dynamique. Selon Geneviève BOUCHÉ Les générations montantes se comportent comme si les couches inférieures de la pyramide de Maslow étaient acquises (besoins physiologiques et de sécurité). Elles sont désormais attentives aux couches suivantes (besoins d’appartenance et d’estime). Cette évolution est portée, non par une classe émergeante, mais par ces générations montantes. Ce mouvement est mondial, ce qui lui donne une ampleur inouïe. Ceci a pour effet de déformer nos institutions, qui donne l’impression que nous devons tout changer. Bien entendu, cela n’est pas possible. Alors, nous devons imaginer les quelques changements qui vont permettre de favoriser l’évolution vers le futur que nous souhaitons.

Vivons nous un changement de civilisation en occident ? Celui-ci porte-t-il sur une élévation dans la pyramide de Maslow ? Cette évolution est-elle fondée, solide, durable ? Quelles conséquences en découlent ? Quelles évolutions institutionnelles ou organisationnelles peuvent être envisagées pour en rendre cohérente la dynamique ? C’est autour de ces questions que nous vous proposons de débattre ce lundi 23 novembre à 20h au café Le Coup d’Etat, 164, rue Saint Honoré, 75001 Paris (M° Palais Royal) !