iim

Nous, militants, secrétaires de sections et élus socialistes bordelais, prenons acte de l’intérêt de Vincent Feltesse pour la 3ème circonscription de la Gironde, intérêt exprimé devant la presse le jeudi 6 octobre.

Nous sommes , pour autant, étonnés de ce nouveau changement de territoire électif, qui fait fi une nouvelle fois des élus et militants qui travaillent au quotidien auprès des citoyens et des acteurs sociaux économiques. En effet, après évincé Emmanuelle Ajon aux élections législatives de 2012 sans passer par le vote des militants, nous ne saurions accepter que cela se reproduise sur la 3e circonscription en 2017.

Vincent Feltesse , comme tous nos camarades, peut être « candidat à la candidature » et souhaiter se présenter dans une circonscription devant les militants du territoire qu’elle circonscrit, ce vote étant ensuite ratifié par les instance départementales et nationales. Nous n’avons, sur la légitimité du vote militant, aucune réserve.

Plus complexe est sa légitimation de mettre sa candidature en perspective des élections municipales de 2020, où il pourra bien évidemment prétendre au même titre que d’autres candidats potentiels à Bordeaux, ceci passant une fois encore par une élection interne. L’antériorité, où il n’est d’ailleurs pas le seul, ni le meilleur en terme de score, ne fait pas partie des critères lui donnant un avantage « naturel ».

De plus, Vincent Feltesse  a clairement exprimé à l’actuelle titulaire de la 2ème circonscription, qu’il ne briguait pas cette circonscription (la seule totalement bordelaise), ni en qualité de suppléant, ni en qualité de candidat nominal .

 

Il est vrai que la 3e circonscription de la Gironde bénéficie d’une tradition de gauche qui permet d’imaginer un résultat plus assuré.

Plus que jamais, la démocratie est exigeante et demande le respect de ses règles générales et internes, tout autant que le travail au quotidien.

Nous demandons à l’ensemble des candidats potentiels de notre parti de s’y soumettre et, avec nous, d’oeuvrer pour donner à la politique toute sa crédibilité et sa capacité à rallier la confiance des Français.

 
Clara Azevedo, Secretaire de section de Bordeaux1 et conseillère départementale

Pascale Brousquet Pitt, Secretaire de section de Bordeaux Cauderan

Francoise Fremy, Secretaire de section de Bordeaux Bastide

Rhazike Krim, Secretaire de section de Bordeaux Sud.

Florence Lamarque, Secretaire de section de Bordeaux centre

William Leygues, Secretaire de section de Bordeaux  Nord

 

 

Michele Delaunay, députée de la seconde circonscription de Gironde

Sandrine Doucet, députée de la 1e circonscription de Gironde

Emmanuelle Ajon, conseillère municipale et départementale

Philippe Dorthe, conseiller régional et départemental.

Corinne Guillemot, conseillère départementale

Mathieu Hazouard, conseiller régional

Jacques Respaud, conseiller Departemental

Matthieu Rouveyre, conseiller municipal et départemental