À Nice, les enfants, des cibles comme les autres | Eric Gaillard / Reuters

À Nice, les enfants, des cibles comme les autres | Eric Gaillard / Reuters

La France vient de connaitre à nouveau un terrible attentat commis par un terroriste islamique. Ce fanatique n’était a priori pas connu des services de police et il est vain d’accuser les services.

Le défi que nous devons relever dépasse les questions de renseignement, c’est un enjeu de société.

Nous devons adopter une politique globale face à des terroristes qui prospèrent grâce à notre naïveté, voire notre aveuglement.

En conséquence il est urgent
-d’expulser tous les binationaux en voie de radicalisation
-d’appliquer la déchéance de nationalité de l’article 23-8 du code civil pour tout Français engagé avec Daech
-de renouer des relations diplomatiques avec Damas pour obtenir des renseignements
-d’appliquer partout sur le territoire nationnal l’interdiction du voile
-de fermer les mosquées qui propagent la haine
-de dissoudre les associations dites culturelles qui diffusent la propagande islamique et de refuser toute ouverture d’école coranique
-d’interdire tout financement en provenance de pays islamiques intégriste et fermer toute représentation de la ligue islamique mondiale en France
-de monter une garde nationale.

L’heure n’est plus à l’angélisme. Les choses sont simples : ou l’Etat agit et protège les Français ou les Français agiront d’eux-mêmes.