JM_opt
Ainsi donc, le pire est arrivé. Le pire, c’est d’abord la mort d’au moins 11 personnes, plusieurs autres dans un état grave ou désespéré. Le pire, c’est aussi l’attentat contre la liberté de la presse, et dans ces conditions, contre la république française elle-même.
Nous Citoyens se joint à tous ceux qui dans ce pays et à l’étranger, expriment leur solidarité avec les familles des victimes, avec la population, et particulièrement avec les métiers de presse que les barbares, quels qu’ils soient, veulent faire taire.Notre mouvement qui appelle à la modernisation de notre pays fera bloc avec l’unité nationale, indispensable dans ces tragiques circonstances.

Jean-Marie Cavada
Président de Nous Citoyens