A l’occasion de son 100e lancement, Ariane 5 a mis en orbite 2 satellites de télécommunications d’un poids total de  9940 kgs

·      En 22 ans de service, Ariane 5 a lancé plus de 170 satellites en orbite de transfert géostationnaire ainsi que la sonde Rosetta, les cinq cargos automatiques ATV pour le ravitaillement de la Station spatiale internationale ou 12 satellites du service de navigation européen Galileo

·      Plus de 260 000 personnes à travers l’Europe ont participé à la campagne #withariane au cours de l’été

·      Pour regarder la vidéo : « Fiers de travailler pour Ariane 5 » :https://www.ariane.group/fr/photo-video/100e-lancement-video-salaries/

 

Pour son 4e lancement de l’année 2018, Ariane 5 a décollé depuis le port spatial européen de Kourou (Guyane française) pour placer les deux satellites de télécommunications Horizons 3e et Azerspace-2/Intelsat 38 en orbite de transfert géostationnaire (GTO).

La performance de cette Ariane 5 ECA était de 9940 kg de masse totale nette pour les deux satellites, et de 10827 kg de masse brute (en incluant les ACU -Adaptateurs de Charge Utile, le SYLDA -SYstème de Lancement Double Ariane- et le LVA 3936 -Launch Vehicle Adaptor-).Depuis 2016, le gain de performance nette d’Ariane 5  a encore augmenté de 150 kilos.

« Lancer 10 tonnes en orbite est désormais habituel pour Ariane 5 et ce 100e tir est l’occasion de célébrer la compétence des équipes d’ArianeGroup,  d’Arianespace et de tous leurs partenaires industriels à travers l’Europe. Ils œuvrent en permanence pour améliorer les performances et la compétitivité de notre lanceur  tout en préparant l’arrivée d’Ariane 6 dans maintenant deux ans. Je les en remercie chaleureusement ainsi que l’Agence spatiale européenne, le CNES et tous nos partenaires de l’Europe spatiale avec qui nous célébrons ce succès. Sans l’intérêt et l’accompagnement permanent des pouvoirs politiques européens pendant ces deux décennies, ces succès n’auraient pas été possibles » s’est félicité Alain Charmeau, Président exécutif d’ArianeGroup. « Au cours de ces 100 vols depuis 1996, Ariane 5 a non seulement accompagné le développement de l’industrie spatiale européenne et mondiale dans le domaine des télécommunications, mais aussi  contribué à l’exploration et à la Science, avant de transmettre le flambeau à Ariane 6. D’ici-là, d’autres belles missions attendent Ariane 5, dont le prochain lancement n’est pas le moindre : «  Bepi Colombo » qui s’élancera vers Mercure le mois prochain. Ariane 5 n’a pas fini d’écrire sa légende spatiale. »

 

Outre les 170 satellites de télécommunications placés en orbite de transfert géostationnaire depuis 22 ans, Ariane 5 a également su lancer sur de nombreuses orbites différentes : la capsule récupérable ARD lors de son second vol, les télescopes XMM, Herschel et Planck, la sonde Rosetta le satellite d’observation de la terre ENVISAT, les deux satellites de télédétection HELIOS, les cinq cargos automatiques ATV pour le ravitaillement la Station spatiale internationale, et plus récemment 12 satellites de navigation pour la constellation européenne Galileo. Ariane 5 confirme ainsi sa réputation de lanceur commercial le plus fiable au monde.

Enfin, à l’occasion de ce 100e tir, plus de 7000  personnes à travers l’Europe ont lancés virtuellement Ariane 5 via les réseaux sociaux. La campagne commune d’ArianeGroup, Arianespace, le CNES et l’ESA lancée le 25 juillet dernier afin de mieux faire connaître le lanceur Ariane 5 aux citoyens européens a donc été un succès. Enfin, les différents sites d’ArianeGroup en France, notamment à Kourou,  et en Allemagne ont célébré ce 100e tir, entre souvenirs et ambitions pour l’avenir, avec leurs 9000 employés et tous leurs partenaires.

Maître d’œuvre industriel du développement et de l’exploitation des lanceurs Ariane 5 et Ariane 6, ArianeGroup coordonne un réseau industriel regroupant plus de 600 sociétés dans 13 pays européens, dont 350 Petites et Moyennes Entreprises. ArianeGroup pilote l’intégralité des activités industrielles, depuis les améliorations de performances et les études nécessaires autour d’Ariane 5 jusqu’à sa production, la fourniture des données ou  des logiciels propres à chaque mission, sans oublier la commercialisation via Arianespace. Cette chaîne inclut les équipements et structures, la fabrication des moteurs, l’intégration des différents étages, puis l’intégration du lanceur en Guyane.

Les chiffres du vol Ariane 243 :

  • 100e lancement d’Ariane 5
  • 75e  succès consécutif du moteur Vulcain® 2
  • 100e succès des étages propulsifs EAP (étages à poudre)
  • 140e succès consécutif  du moteur HM7B