Pour son premier lancement de 2019, Ariane 5 a placé en orbite deux satellites de télécommunications.

·    4 autres lancements d’Ariane 5 sont prévus en 2019.

Ariane 5 a placé les satellites de télécommunications Saudi Geostationary Satellite 1/Hellas Sat 4 (HS-4/SGS-1) et GSAT-31 en orbite de transfert géostationnaire (GTO) depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane française.

La performance du lanceur a atteint 10018 kg, dont 9030 kg  pour les deux satellites. La libération des charges utiles a été optimisée en les plaçant sur une orbite inclinée de 3° par rapport à l’équateur, au lieu des 6° habituels pour Ariane 5.

« Ce premier lancement de 2019 démontre une fois encore notre capacité à adapter parfaitement le lanceur Ariane 5 pour répondre aux besoins de chaque client. Je remercie chaleureusement les équipes d’ArianeGroup et d’Arianespace, ainsi que toute la chaine industrielle, pour cette nouvelle réussite commune et le travail accompli qui a permis d’effectuer une mise à poste précise des satellites, en optimisant leur orbite finale, a déclaré André-Hubert Roussel, Président exécutif d’ArianeGroup. Je tiens aussi à témoigner une nouvelle fois ma reconnaissance à l’Agence Spatiale Européenne et au CNES pour leur soutien toujours renouvelés. »

Maître d’œuvre industriel du développement et de l’exploitation des lanceurs Ariane 5 et Ariane 6, ArianeGroup coordonne un réseau industriel regroupant plus de 600 sociétés dans 13 pays européens, dont 350 Petites et Moyennes Entreprises. ArianeGroup pilote l’intégralité des activités industrielles, depuis les améliorations de performances et les études nécessaires autour d’Ariane 5 jusqu’à sa production, la fourniture des données ou des logiciels propres à chaque mission, sans oublier la commercialisation via Arianespace. Cette chaîne inclut les équipements et structures, la fabrication des moteurs, l’intégration des différents étages, puis l’intégration du lanceur en Guyane.

Les chiffres du vol Ariane 247 :

§  103e lancement d’Ariane 5

§  78e fonctionnement nominal consécutif du moteur Vulcain® 2

§  103e fonctionnement nominal consécutif des étages propulsifs EAP (étages à poudre)

§  143e fonctionnement nominal consécutif du moteur HM7B