30/40 ans de folie taxative !  Taxes de gauche, Taxes de droite, en 2018 des Taxes ni de droite ni de gauche….

La France est, désormais, le premier pays d’Europe en poids de prélèvements obligatoires (près de 50 % du PIB), en termes de dépenses publiques (57 % du PIB), et que fait l’opposition partisane de gauche comme de droite ? Elle hurle à… l’ultralibéralisme. Face à une telle absurdité et aux faibles réactions vient la contestation par le biais des réseaux sociaux, nouveaux vecteurs de démocratie directe (on comprend mieux la haine de l’establishment envers ces derniers…. )

A voir sur la toile : la liste des taxes et des  impôts et charges qui empoisonnent la vie des Français!

Cette liste est en cours d’actualisation : passage de 192 en 1960  à 459 taxes en 2018…

Tous coupable! sauf le grand Charles

Face à cette terrible injustice émerge une volonté populaire d’en finir avec une fiscalité démesurée (le carburant aura été la goutte de trop), En France, pareille comparaison peut être faite via le poujadisme, qui s’est développé sous la IVe république. Or, actuellement, cette thématique est plus que jamais d’actualité.

L’État profond, jacobin et obèse, qui fait vivre un enfer aux contribuables et déresponsabilise les individus, en entretenant une grande partie de la population dans l’assistanat.

Après les manifs des gilets jaunes !

L’état diminue les dépenses publiques de 100 milliards d’Euros !

Puis diminue les impôts et taxes de 100 milliards d’euros

Pas de miracle vu notre déficit, notre dette…

D’où l’obligation de réduire de 100 milliards d’euros

Les aides sociales , les allocations, les niches, les exonérations, etc

Résultat les gilets  jaunes deviennent rouge

les cocus: Ce problème impossible à résoudre a donné naissance à l’expression « chercher la quadrature du cercle »,qui signifie tenter de résoudre un problème insoluble