L’annonce du rachat de Alstom par Siemens est pour le moins fort étonnante , elle scelle la mort totale de ce fleuron de l’industrie française qui survient après le dépeçage de son département énergie au profit du groupe américain General Electrique avec la bénédiction du ministre de l’époque Emmanuel Macron , le tout au grand dam des parlementaires comme Daniel Fasquel et Jacques Myard qui avaient demandé en vain une commission d’enquête en mai 2014 !

A l’époque la solution d’une fusion avec Siemens apparaissait inappropriée en raison de la totale concurrence entre les 2 sociétés . Il est clair aujourd’hui que le rachat prévu par Siemens aboutira inéluctablement à la disparition de Alstom.

A l’évidence E.Macron joue la carte de la vassalisation à l’égard de l’Allemagne avec l’illusion que Berlin rendra la monnaie sur d’autres dossiers comme celui de la gestion de l’euro !

Cette politique conduit à un affaiblissement durable de la France , elle n’est pas acceptable !

En conséquence il faut que les Parlementaires exigent une commission d’enquête sur ce dossier qui inquiète nombre d’industriels français et illustre une singulière politique d’abandon du nouveau gouvernement !