« Yes, la meuf est dead ». Cette phrase aurait été envoyée via SMS par Sibeth N’Diaye, conseillère en communication d’Emmanuel Macron, lors de la mort de Simone Veil. C’est un article du Carnard enchaîné qui le révèle, se basant sur les dires des proches de la conseillère.

Un épisode malvenu alors que son caractère fort et plutôt explosif commence à créer des tensions au sein même de ses collaborateurs. De là à y voir une manœuvre de déstabilisation, il n’y a qu’un pas que certains franchissent sans hésiter. « Certains aimeraient réduire son influence et la mettre sous tutelle tant il est vrai que son style est assez hors-norme », précise une source anonyme.
Lire la suite de l’article