C’est avec tristesse et une profonde émotion que nous avons appris le décès de Jérôme Golmard, à l’âge de 43 ans, la nuit dernière, à la suite d’un long combat contre la maladie.

Jérôme qui fut classé à la 22ème place à l’ATP et, à ce titre, meilleur joueur français, était atteint de la maladie de Charcot. Généreux et souhaitant donné un écho plus large au combat contre cette maladie, il  avait créé avec le soutien d’autres joueurs de tennis l’Association « Jérôme Golmard Combattre la maladie de Charcot ».

« Son combat contre la maladie fut à l’image de son attitude sportive. C’était un garçon qui se battait sur le court avec une immense passion pour son sport. Il nous quitte bien trop tôt et la grande famille du tennis français est en deuil, tout comme l’Equipe de France de Coupe Davis dont il fût si fier de porter le maillot. Mes pensées vont à sa famille, à ses deux enfants et à ses proches. Nous lui rendrons hommage comme il se doit » a réagi Bernard Giudicelli, Président de la FFT.

Professionnel de 1993 à 2006, Jérôme Golmard avait remporté deux tournois en simple (Dubaï en 1999 et Chennai en 2000) et avait représenté 6 fois la France en Coupe Davis.

Le Comité exécutif, le Conseil Supérieur du Tennis et l’ensemble du personnel de la FFT adressent à sa famille, ses amis et ses proches, ses plus sincères condoléances.