Robert Bourgi auprès d’Omar Bongo, à Franceville, au Gabon, en juillet 2005.