Une Française originaire de Seine-et-Marne, partie en Irak en 2015 avec son compagnon pour rejoindre l’Etat islamique, a été arrêtée samedi 8 juillet à Mossoul.

Elle est retenue avec ses quatre enfants par l’armée irakienne, selon maître William Bourdon, son avocat, et demande l’intervention de l’État français. En Irak, les complices du groupe État islamique risquent la peine de mort.

 


Le couple, originaire de Seine-et-Marne, était parti rejoindre les rangs du groupe État islamique en 2015 mais la jeune femme a affirmé, il y a un an, ne plus vouloir soutenir les terroristes et vouloir rentrer en France. « Elle aurait été menacée par Daesh, elle aurait fait l’objet d’un ou deux mariages forcés, voilà ce que l’on sait« , affirme William Bourdon. L’avocat de la ressortissante française estime qu’il y a une double exigence, morale et juridique : « Que ce dossier ne soit pas traité uniquement avec un regard judiciaire, ou en gestion de crise, mais avec le très haut niveau d’humanité qu’exige à la fois la présence de quatre enfants mineurs et le fait que cette jeune famille a vécu un enfer lors du siège de Mossoul.  »

(…)

Source